FARNÈSE (A.)

FARNÈSE (A.)
FARNÈSE (A.)

FARNÈSE ALEXANDRE (1545-1592)

Homme de guerre italien, au service de l’Espagne, Alexandre Farnèse est le fils d’Octave, duc de Parme et Plaisance. La carrière de ce grand condottiere coïncide avec l’apogée de l’hégémonie espagnole en Europe et, surtout, dans la péninsule italienne. En fait, Alexandre Farnèse, qui passera sa vie à courir les champs de bataille, est beaucoup plus ibérique qu’italien par sa mère, Marguerite d’Autriche, fille de Charles Quint, par sa résidence à Madrid, par son mariage avec Marie de Portugal, par sa fidélité à Philippe II.

Il fait ses premières armes à la bataille de Lépante, le 17 octobre 1571, puis dans les Flandres, où les provinces septentrionales, passées à la Réforme, se révoltent contre la domination espagnole en 1572. Après la victoire de Gembloux (1578), nommé gouverneur des Pays-Bas, il mène contre Guillaume le Taciturne une lutte diplomatique et militaire acharnée. Il réussit à diviser la coalition et à ramener aux Habsbourg les régions méridionales. Il entreprendra la réoccupation de ces territoires, jalonnée par la prise des places de Maestricht, de Tournai (1581), de Bréda, de Bruges, de Gand et surtout d’Anvers (1585), victoire qui le consacre comme le plus grand capitaine de son temps.

Au lendemain de ces succès, Philippe II se détourne des Pays-Bas pour se consacrer à l’invasion de l’Angleterre. Alexandre Farnèse prête son concours à la préparation du débarquement espagnol que rend impossible, d’ailleurs, le désastre naval de l’Invincible Armada (1588). En dépit de la clairvoyance de Farnèse, l’Espagne manque alors une occasion de reprendre l’offensive contre les Provinces-Unies, entrées en crise après la mort de Guillaume d’Orange.

Alexandre Farnèse est ensuite chargé par Philippe II de combattre en France, dans des conditions difficiles, pour soutenir les ligueurs catholiques contre Henri de Navarre. Malgré le manque de moyens matériels, il réussit à débloquer Paris assiégé en 1590, et Rouen en 1591. Blessé devant Caudebec, il doit quitter l’armée et meurt d’épuisement à l’abbaye de Saint-Waast. Sa disparition coïncide avec le début du déclin espagnol, devant la puissance des nouvelles nations maritimes et coloniales, l’Angleterre et la Hollande, et le redressement français après les guerres de Religion.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Farnese — Farnese,   italienische Adelsfamilie; vermutlich benannt nach ihrem Sitz »Castrum Farneti« im Gebiet zwischen Viterbo und Orvieto, wo das Geschlecht seit dem 11. Jahrhundert bezeugt ist. Die frühen Mitglieder zeichneten sich v. a. im Kriegsdienst …   Universal-Lexikon

  • Farnese [2] — Farnese, italienisches Fürstenhaus, führt seinen Ursprung als adelige Familie bis ins 13. Jahrh. zurück u. besaß damals das Schloß Farnese bei Orvieto. 1) Pietro, war einer der berühmten Farnese, welche den Florentinern Dienste im Krieg u. in der …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Farnèse — maison princière d Italie, originaire des environs d Orvieto, qui régna à Parme après 1545. Farnèse (palais) palais construit à Rome pour le cardinal Farnèse (Paul III). Commencée v. 1515, la construction fut ensuite dirigée par Michel Ange.… …   Encyclopédie Universelle

  • Farnese [1] — Farnese, Flecken u. Schloß in der päpstlichen Delegation Viterbo, hat den Titel eines Fürstenthums; Stammort der alten Herzöge von Parma u. Geburtsort Papst Pauls III …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Farnēse — Farnēse, ital. Fürstengeschlecht, das seinen Namen von dem gleichnamigen Flecken und Schloß bei Orvieto ableitet und seinen Ursprung in das 13. Jahrh. zurückführt. Die Größe des Hauses datiert von Alessandro F., als Papst Paul III. (1534–49), der …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Farnese — Farnese, ital. Fürstengeschlecht, ursprüngl. in Florenz einheimisch, 1545 durch Papst Paul III., der ihm angehörte, in den Fürstenstand erhoben und mit Parma u. Piacenza belehnt, welchʼ beide Julius II. erworben hatte. Der berühmteste F. ist der… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Farnese — (izg. farnȇze) DEFINICIJA talijanska obitelj koja je vladala vojvodstvom Parme i Piacenze od 1545 1731. 1. Alessandro (1468 1549), od 1534. Papa Pavao III, odvojio Parmu i Piacenzu od papinske vlasti i proglasio ih vojvodstvom 2. Alessandro (1545 …   Hrvatski jezični portal

  • Farnèse — Maison Farnèse Pour les articles homonymes, voir Farnese. La Maison Farnèse est une ancienne famille ducale souveraine d Italie. Elle a fourni plusieurs généraux à différents États italiens, ainsi qu un pape, Paul III, et elle a longtemps régné,… …   Wikipédia en Français

  • Farnese — Familienwappen Der spätere Kardinal Ranuccio Farnese im Alter von 1 …   Deutsch Wikipedia

  • Farnese — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. La maison Farnese, une des grandes familles italiennes a laissé des traces dans ses nombreux palais en Italie : Le palais Farnèse, palais de Rome et… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»